Baptisé Amazon Learning Machine, le service d’apprentissage automatique fait son entrée dans l’offre cloud du géant de l’e-commerce.

Point fort de la solution : sa facilité de déploiement et d’utilisation, promet Amazon. Autrement dit, il n’y aurait pas besoin de connaissances poussées en statistiques pour s’en servir. Ses perspectives ? « Construire et affiner des modèles de prédiction et les réaliser en mode batch ou en temps réel », présente le groupe.

Amazon Machine Learning pourra fonctionner avec les jeux de données de format CSV. Ils seront issus d’Amazon S3, d’Amazon Redshift ou des bases de données MySQL d’Amazon RDS.