Avec 37 millions d’iPhone vendus au dernier trimestre 2011, Apple a devancé Samsung et ses 36,5 appareils écoulés durant cette période. Un succès notamment dû au lancement de l’iPhone 4S en octobre (4 millions d’unités vendues en trois jours), ainsi que, partiellement, grâce au 3GS, sorti en 2009, et toujours proposé à prix cassé.

Tels sont les résultats d’une étude menée par le cabinet d’analyse britannique Juniper Research. Dans cette lutte entre les deux géants pour acquérir la suprématie mondiale, les autres constructeurs sont un peu oubliés. Néanmoins, le Taiwanais HTC a continué de progresser avec 12,1 millions de smartphones vendus. Le Canadien Rim parvient à se stabiliser avec 14,4 millions d’unités, soit un très faible recul de 0,7 %. Quant à Nokia, en totale perte de vitesse en 2011, l’année 2012 sera pour lui celle de la vérité puisqu’il la commencera avec son offre bâtie sur Windows Phone 7.