La firme à la pomme ne mentionnait pas clairement que l’option 4G, présente sur le nouvel iPad, n’était opérante qu’en Amérique du Nord. En effet, le modem 4G retenu par Apple ne fonctionne que sur les bandes de fréquence de 700 et 2 100 MHz, alors qu’en dehors des Etats-Unis, la 4G est exploitée sur les bandes de 800, 1 800 et 2 600 MHz. Une imprécision qui a conduit la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACC) à déposer plainte pour « publicité mensongère ».

Un accord pour éviter le procès

Afin d’écourter l’affaire, Apple a choisi de conclure, le 8 juin, un accord à l’amiable avec les autorités de la concurrence, évitant ainsi la tenue d’un procès. Le géant américain versera donc une amende de 2,25 millions de dollars australiens, soit 1,77 million d’euros. Il avait par ailleurs déjà annoncé qu’il rembourserait les clients australiens s’estimant floués sur cette question de la 4G. Apple a également modifié ses documents commerciaux concernant le nouvel iPad. La tablette est désormais décrite comme comportant le « Wi-Fi + Cellular » au lieu de « Wi-Fi + 4G ».