Apple met en service son nouveau Device Enrolment Program (DEP), intégrant un système de gestion de flotte mobile plus efficace. L’objectif de la firme est clair: favoriser le déploiement de ses produits en entreprise.
Avec cette solution, la gestion des terminaux mobiles va se faire sur les serveurs de la firme de Tim Cook et le DEP va permettre d’y configurer, « over-the-air », toute une flotte de terminaux. 
Ainsi, l’administrateur d’entreprise peut désormais lier un smartphone à un utilisateur donné via l’interface dédiée, sans avoir d’interaction physique avec l’objet. Lorsque l’usager démarre son iPhone ou son iPad pour la première fois, il doit suivre une procédure de paramétrage simplifiée qui intègre son terminal dans l’environnement de gestion de son entreprise.
L’éligibilité des terminaux Apple au DEP, dont la disponibilité n’a pour le moment pas été évoquée hors des États-Unis, est liée à un élément crucial : seuls les appareils achetés directement par l’entreprise auprès d’Apple pourront être intégrés au système de gestion « over-the-air ».
Une gestion des apps installées réservée aux administrateurs
Cette dynamique de gestion simplifiée de la flotte iOS de l’entreprise se retrouve également dans la nouvelle mouture du VPP (Programme d’achat en volume) d’Apple. Le système est désormais disponible dans 10 pays, avec un processus qui a été revu dans les grandes lignes. Il n’y a notamment plus de code de téléchargement. Un identifiant peut être lié à une application iOS à distance par l’administrateur, sans intervention physique sur le terminal. Ce processus simplifié se révèle très pratique, par exemple lors du départ d’un salarié de l’entreprise.
La procédure d’installation a, de fait, été modifiée, puisque l’administrateur de la flotte dispose des droits pour forcer l’installation d’une application sans nécessiter la confirmation de l’employé.