Dans les deux datacenter à 1 Md$ chacun que s’apprête à construire Apple, ce n’est pas tant le montant de l’investissement qui est étonnant, mais plutôt l’endroit – l’Europe – qui est intéressant.

Ces installations seront situées dans le Conté de Galway en Irlande, où siège le QG européen d’Apple, et en Jutland-Central au Danemark.

Tous deux hébergeront les services en ligne d’Apple, notamment l’iTunes Store, l’App Store, iMessage, Plans et Siri, pour des clients de toute l’Europe.

Au lieu de passer par des CDN tiers, Apple s’offre ainsi ses propres infrastructures, afin d’abaisser encore le temps de latence. Le fait qu’ils soient écologiques, selon Apple, est aussi un moyen pour l’Américain de communiquer sur son engagement, comme il l’a déjà fait – non sans controverse – avec ses MacBook.

D’une surface de 166 000 m² chacun, ils devraient être opérationnels d’ici 2017.