Archos confirme ses ambitions dans l’Internet des objets. Quelques mois après avoir livré son interprétation de la connectivité IoT avec son PicoWAN, le français annonce rejoindre l’Alliance LoRa, du nom du consortium qui œuvre à la normalisation des réseaux bas débit longue portée. Pour Archos, cela signifie qu’il développera des solutions compatibles avec le protocole LoRaWAN.

En cohérence avec son approche de l’IoT, le français indique qu’il dévoilera d’ici la fin de l’année une gamme complète de passerelles, mais aussi de capteurs, tous compatibles avec le protocole LoRaWAN. Pour rappel, Archos avait proposé gratuitement, à la fin 2015, 200 000 passerelles PicoWAN pour que les particuliers l’adoptent et créent eux-mêmes un réseau IoT.