La SSII spécialisée dans les secteurs de la banque et de l’assurance, en panne de croissance, a décidé de s’adosser au groupe Aubay, lui aussi très présent sur ces secteurs.

La société de services Aedian passe dans les mains du groupe Aubay. Ce dernier s’est porté acquéreur des 34,6% du capital que détenait Jean-François Gautier, le fondateur d’Aedian, directement ou au travers de la SAS Arcole qu’il préside. Grâce à cette opération, Aubay devient ainsi l’actionnaire de référence d’Aedian. Le groupe dépose dans la foulée un projet d’offre publique d’achat afin d’acquérir le reste du capital.

L’acquisition d’Aedian, qui dispose d’un savoir-faire reconnu dans le monde de l’assurance et de la finance, constitue en tout cas une bonne opération pour Aubay. Ce dernier étant, lui aussi, fortement implanté dans ces secteurs : en 2012, Aubay a réalisé 46% de son chiffre d’affaires (de 190 millions d’euros) dans la banque-finance et 15% dans l’assurance.

Aedian en décroissance de 11%

De son côté, Aedian était en panne de croissance depuis de longs mois. La SSII avait « amorcé un fort repositionnement sur des prestations de conseil à forte valeur ajoutée », précise Vincent Gelineau, consultant chez Pierre Audoin Consultants sur le blog du cabinet. Selon lui, les difficultés rencontrées pour maintenir de petits contrats d’externalisation auprès de clients clés ont certainement précipité cette décision. Après neuf mois d’activité, les revenus d’Aedian affichent un net recul de 11 %, à 26,8 millions d’euros.