D’après les derniers chiffres de Synergy Research Group, AWS, Microsoft, Google et IBM représentent à eux quatre près de 63 % du cloud public mondial (IaaS et PaaS), un marché dont les revenus s’élèvent à 7 Md$ pour le dernier trimestre 2016. Bien que le secteur affiche une croissance de près de 50 % sur un an, ils ne sont donc qu’une petite poignée à en récolter les bénéfices.

Microsoft, Google et IBM ont enregistré une progression importante fin 2016, menant à 23 % leurs parts de marché cumulées. En termes de valeur, AWS conserve sa place dominante en récoltant 40 % du chiffre d’affaires généré au 4e trimestre. Les autres acteurs du secteur ne peuvent que subir la situation et affichent tous un recul de 1 à 4 points. Seuls Oracle et Alibaba réussissent à garder la tête hors de l’eau, avec des résultats en augmentation.