Afin d’accompagner sa croissance et gagner en réactivité sur la mise en œuvre de nouvelles applications, la chaine internationale de crèches s’est dotée d’un Data Hub en appui sur les technologies de Talend.

« Pour aller vite lorsque l’entreprise a été créée, nous avons construit un système d’information qui comportait des dépendances fortes entre les applications. Mais aujourd’hui, nous avons atteint la limite de ces dépendances et ne pouvons plus nous le permettre, car quand on s’étend à l’international et qu’on veut rester compétitif, il faut pouvoir intégrer des initiatives rapidement. Autrement dit, pouvoir faire du plug & play en branchant et débranchant des applicatifs sans impacter l’écosystème existant », indique Florian Petitjean, Head of Data & Flows Architecture du groupe Babilou Family.

Data Hub, data urbanisation et Web Services

En soi, le discours de Florian Petitjean n’est pas fondamentalement nouveau : voilà plus de 20 ans que les entreprises s’échinent à créer des architectures orientées services offrant le moins d’adhérence possible afin de gagner en agilité et réactivité.

Entre temps, la data est devenue centrale.

Aujourd’hui, l’enjeu est moins d’arriver à brancher des traitements entre eux que d’être capable d’exposer des jeux de données dont les métiers et les applications ont besoin. Cette évolution a donné naissance au concept de Data Hub et plus globalement de DataOps, avatar de DevOps visant la fluidification de la chaine de données. Et c’est précisément, la démarche que le groupe Babilou Family vient d’adopter.

Entreprise familiale née en région parisienne en 2003 pour répondre au manque de places disponibles en crèche, le groupe Babilou Family est aujourd’hui présent dans 13 pays et propose environ 50 000 places dans son réseau de 800 crèches en propre, dont 400 en France, et plus de 2100 crèches partenaires.

Industrialiser la chaine data

Pour faire face à la croissance d’un groupe qui s’apprête aussi à partir à la conquête de la Chine, le géant de la crèche n’a cessé d’enrichir son système d’information de nouvelles applications et la volumétrie de ses données a augmenté de façon exponentielle.

Il y a trois ans, en appui sur l’ETL de Talend, il mettait en place son entrepôt de données, destiné à un usage BI. « Mais nous avions d’autres besoins, comme la mise à jour en temps réel des places disponibles dans une crèche sur nos sites Web ou encore de nos offres d’emploi », explique Florian Petitjean.

Babilou Family voulait également proposer de nouveaux services aux parents à travers des interfaces leur permettant de déclarer des absences, autoriser un tiers à récupérer leur enfant, etc., « L’objectif est de donner plus d’autonomie aux parents en leur proposant des services à valeur ajoutée qui facilitent leur quotidien tout en soulageant le personnel administratif des crèches de taches chronophages, précise Florian Petitjean. Pour faire face à ces nouveaux besoins, nous avons décidé d’industrialiser la chaine data à l’aide de services Web qui éliminent les adhérences et préservent la réactivité et l’agilité du SI ».

Une architecture plug & play très réactive

Florian Petitjean, Head of Data & Flows Architecture du groupe Babilou Family

Afin de capitaliser sur les compétences déjà en place, Babilou a opté pour le module API Services de la Data Fabric de Talend. Orienté DevOps, il permet de créer des API, de les documenter et de les déployer en mode CI/CD. Ces API exposent des Web Services qui font circuler les données entre les différents systèmes. « Contrairement à l’infrastructure de données BI qui stocke, cette nouvelle infrastructure relève plus de la médiation temps réel, explique Florian Petitjean. Typiquement, nous disposons aujourd’hui d’un Web Service qui récupère automatiquement toutes les offres d’emploi dans les différentes crèches en France et fournit cette information à des sites d’emploi partenaires. Derrière ce processus, nous n’avons aucune base de données : le Web service est directement branché sur notre SI RH et fait partie de notre data Hub, autrement dit de nos services data temps réel ».

Grâce à cette double infrastructure de données – entrepôt et Data Hub -, Babilou Family couvre non seulement l’ensemble de ses besoins data :  d’un côté, le datawarehouse central donne accès aux outils de reporting à tout le Groupe ; de l’autre, un package de Web Services accélère la synchronisation, la mise à disposition, l’exposition, etc. de la donnée en temps réel. « Nous pouvons ainsi fournir un niveau de service identique à toutes nos crèches en les branchant sur notre data Hub et notre entrepôt, mais aussi intégrer très facilement à notre SI une nouvelle crèche, quelles que soient les technologies qu’elle utilise », poursuit le Head of Data & Flows Architecture du groupe.

Pragmatisme et vue d’ensemble

Payante, cette démarche globale intégrant une composante « API first » appliquée aux données porte déjà ses fruits.
Elle a notamment permis de réduire de façon considérable le time-to-market selon Florian Petitjean qui prévient toutefois : « le Data Hub n’est qu’une des composantes de la démarche, car sans gouvernance, rien n’est possible. Aussi réussie que puisse être une infrastructure conçue pour rendre la donnée accessible, sans gouvernance, elle provoquera plus de problèmes qu’elle n’en résoudra. De la même façon, réduire le Data Hub à un jeu d’API serait une erreur. Pour que cela fonctionne, il doit être pensé dans son écosystème avec un ensemble d’assets technologiques cohérents : API gateway, monitoring, documentation des API, etc. ».

Enfin, très pragmatique, Babilou Family n’a pas cédé à la mode des data quelque chose pour mener à bien son projet. Côté organisation humaine, le groupe s’est simplement doté de sponsors qui relaient les sujets de gouvernance au niveau du COMEX, chacun étant assigné à des familles de données. «. Notre objectif est de mettre la donnée à la disposition de nos collaborateurs et des familles. À ce stade de notre projet, nous n’avons pas besoin de personne dédiée à la gouvernance : c’est un sujet partagé par tous », conclut Florian Petitjean.

L’entreprise

Activité : accueil de jeunes enfants

CA : + 500 millions d’euros [2019)

Effectif : 10 000 collaborateurs

Présence : 13 pays