Après Atos Origin, la SSII vient de présenter son offre de migration vers le nuage informatique, baptisée Infostructure Transformation Services. Elle agglomère des prestations développées depuis trois ans au sein de Capgemini et Sogeti.

En ce début d’année, Atos Origin et Capgemini jouent des coudes. Tour à tour ils communiquent sur de nouvelles offres de service chargées d’apporter des relais de croissance en sortie de crise. Inévitablement le cloud computing est en tête de chapitre. Mi-janvier, Atos présentait son offre baptisée Atos Sphere. Lundi, c’est au tour de Capgemini d’annoncer Infostructure Transformation Services (ITS). Il s’agit en fait d’une offre d’accompagnement des entreprises dans la modernisation de leurs centres de données, qui intervient depuis la consolidation des centres à la migration vers des environnements hybrides cloud public/privé, en passant par la virtualisation des serveurs et des postes de travail.

Du conseil stratégique à l’externalisation

Le domaine d’intervention d’une SSII peut aller du simple conseil stratégique à l’externalisation. Plus qu’une nouvelle offre, ITS est donc un assemblage cohérent de prestations existantes, issues à la fois de Capgemini et Sogeti, sa filiale dédiée aux services de proximité.
En termes d’offre cloud proprement dite, Capgemini est un partenaire Windows Azure et distribue Microsoft Online Services. La SSII propose également une aide à la migration vers Google Apps. Mais il est clair que les rentrées d’argent se situent davantage pour Capgemini du côté de la conception et de l’exploitation de clouds privés ou hybrides pour le compte de ses clients en infogérance.

Avec sa plate-forme Atos Sphere, la SSII Atos Origin délivre, elle, en mode cloud des services classiques d’infrastructure : des ressources machines (sur Windows ou Linux) ou de stockage. Sphere comporte également une couche de virtualisation s’appuyant dans l’offre de base sur les technologies VMware. Autres offres sur étagère : les tests de non régression sur SAP ou Oracle, la gestion des données, sans oublier la virtualisation de poste de travail, Atos in a Box pour les PME-SME et l’offre BPOS-D de Microsoft pour les grands comptes.