Cisco garde l’équilibre au premier trimestre de son exercice fiscal 2015. Avec un chiffre d’affaires de 12,2 Md$ en progression de 1,3 % par rapport à l’année précédente, la situation est quasi stable. Mais son résultat net chute de 8,4% à 1,8 Md$ et la répartition géographique de son CA révèle des disparités.

Dans la zone EMEA, les chiffres sont légèrement moins bons qu’au trimestre précédent, lorsque l’entreprise affichait 3,1 Md$ de CA, soit 3,44 % de plus qu’actuellement. En Asie-Pacifique, la situation est encore plus compliquée : les commandes sont en baisse de 12 %, tout comme le chiffre d’affaires, en recul de près de 10 % par rapport au dernier trimestre 2014. La progression de la zone américaine arrive toutefois à contenir les résultats globaux. Et au final, la marge brute est en hausse sur l’ensemble des régions du monde dans lesquelles l’équipementier est présent.

Les domaines d’activité où Cisco gagne nettement du terrain sont ceux des commutateurs (+3 %), de la sécurité (+25 %) et du datacenter (+15 %).