Cloudwatt vient d’annoncer le lancement de Plug2watt, une offre de cloud hybride (cloud privé et cloud public) qui permet de combiner les ressources en cas d’intense activité.
Pour l’occasion, la société s’est associée à plusieurs acteurs IT, notamment aux deux multinationales Cisco et NetApp, ainsi qu’à UShareSoft, fournisseur d’une plateforme d’automatisation des logiciels IT pour le cloud.
Ce consortium se partage la gestion des services : le segment cloud privé de Plug2watt sera opéré par UShareSoft et NetApp, tandis que Cloudwatt sera chargé de la partie cloud public.
Une commercialisation assurée par APX
Pour l’heure, Plug2watt supporte les plateformes OpenStack et Cloudstack. VMware devrait les rejoindre avant l’été 2014. Sa mise en place en entreprise repose – sans surprise – sur une infrastructure FlexPod, qui allie les systèmes de stockage NetApp et les serveurs Cisco.
Cette solution « in the box » sera commercialisée par APX, qui revendique un portefeuille de quelque 800 clients, dont 14 à 15 % sont déjà présent sur le cloud.
L’entreprise française a annoncé qu’il faudrait compter environ 45 000 € pour une quarantaine de serveurs virtuels en mode Opex sur 3 ans. Un tarif plutôt cohérent puisque Plug2watt vise avant tout à séduire des entreprises revendiquant entre 150 et 5 000 utilisateurs.
Cette offre comprendra également des connecteurs permettant aux PME qui ont déjà intégré le cloud via des solutions concurrentes de pouvoir combiner l’ensemble de leurs éléments. APX assure que l’installation de Plug2watt en entreprise prendra tout au plus « une semaine ».
Dans le courant de l’été, des fonctions de réplication et des offres PRA (Plan de reprise d’activité) devraient également voir le jour, couplées avec la sortie d’une nouvelle version de Plug2watt.