Quelques jours après avoir levé 73,5 M$ auprès de Microsoft et HPE, notamment, la start-up californienne Mesosphere livre sa plateforme open source DC/OS en version bêta. Basé sur Datacenter Operating System, cet OS pour centre de données veut englober tous les serveurs sous une ombrelle. Il propose de gérer en un endroit les opérations de conteneurs et d’installer des systèmes distribués complexes comme Spark ou Kafka.

En proposant DC/OS en open source, Mesosphere promet aux entreprises d’exploiter « la même infrastructure informatique » que des sociétés comme Twitter et Apple. Le système va se développer principalement autour de fonctionnalités telles que la découverte de services, l’équilibrage de charges, la protection des données ou encore la facilité d’installation. En guise de levier, DC/OS vient d’être intégré au nouveau Microsoft Azure Container.