Le régime de Dell pour pouvoir absorber EMC se poursuit. Le groupe va céder sa branche Dell Services à la firme japonaise NTT Data pour 3,05 Md$, soit moins que ce que la SSII française Atos proposait pour Perot Systems en janvier dernier. Cette opération, qui n’a pas été divulguée directement par les parties, s’inscrit dans une stratégie plus large de cession des actifs de Dell pour rembourser la dette de 43 Md$ contractée auprès des banques en vue du rachat du spécialiste du stockage de données EMC.

Le groupe texan réfléchirait aussi à se séparer de Quest Software et SonicWall. D’abord chiffré à 67 Md$, cette opération aurait été revue à hauteur de 60 Md$. Des montants qui révèlent l’importance que l’entreprise de Michael Dell attache à la réussite de cette absorption.

NTT Data se renforce

De son côté, NTT Data devrait tirer des avantages notables de ce rachat qui va notamment lui permettre de renforcer largement son assise en Amérique du Nord. La branche services de Dell regroupe à la fois des services d’infrastructures et des services cloud, applicatifs et de BPO. Ces derniers seraient le véritable objectif du groupe japonais qui souhaite diversifier son offre cloud à destination de nombreux secteurs.

Enfin, l’opération fera faire au chiffre d’affaires de NTT Data un bond non négligeable, de 15 à 22 Md$.