Le site Stack Overflow vient de publier son étude annuelle sur les développeurs, des profils qui restent toujours très recherchés. Il en ressort que parmi les développeurs français salariés, environ 57 % sont satisfaits de leur poste ou indifférents, tandis qu’un peu plus de 14 % déclarent ne pas apprécier leur emploi. Ils représentent ainsi un vivier de 71,6 % de candidats potentiels aux postes vacants.

Mais pour attirer les profils qui répondraient le mieux à leurs besoins, les recruteurs doivent s’adapter aux priorités de ces professionnels. L’étude révèle en effet que les critères les plus importants pour eux sont la possibilité d’évoluer auprès de collègues intelligents, de trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle et enfin, de travailler sur des projets ayant du sens.

Des processus de recrutement trop fastidieux

Près de 60 % des personnes interrogées en France se disent autodidactes. Environ deux tiers des répondants déclarent vouloir apprendre de nouvelles technologies et innover. Le pouvoir de décision est également un critère déterminant pour près de 47 % d’entre eux. Les horaires fixes, en revanche, ne sont pas une priorité.

Il apparaît, en outre, que les processus de recrutement sont à revoir, puisque 17 % des développeurs trouvent ces formalités rébarbatives. Près de la moitié aimerait avant tout rencontrer leur future équipe, visiter leur lieu de travail, puis visualiser du code en direct.