L’engouement pour ces logiciels qui gèrent les accès aux systèmes informatiques de l’entreprise se justifie par les nouveaux modes de travail. En effet, les entreprises ouvrent de plus en plus leurs systèmes d’information à des tiers (fournisseurs, partenaires, clients) ; les collaborateurs, eux, changent aussi leur façon de travailler, se connectant au cloud ou communiquant via les réseaux sociaux.

L’étude publiée par l’éditeur CA Technologies explique qu’aujourd’hui, tout le monde est concerné par ces logiciels de sécurité alors qu’historiquement, c’était essentiellement les services de ressources humaines qui étaient les prescripteurs de ce genre d’outils, cherchant par ce biais à coordonner la notion de délivrance des habilitations à celle des entrées et sorties du personnel. Pour récupérer l’étude (disponible gratuitement), il suffit de s’inscrire sur cette page.