La crise a des répercussions sur les SSII indiennes. Selon l’Association des chambres de commerce et d’industrie d’Inde (Assocham), les professionnels de l’externalisation IT ont, sur le dernier semestre fiscal (d’octobre et mars), recruté 5,3% d’informaticiens de moins que l’année précédente.

En cause, le ralentissement économique aux Etats-Unis et en Europe qui génèrent 60% du chiffre d’affaires des Wipro et autres Infosys. En tête des villes ayant créé le plus d’emplois dans le secteur IT sur ce dernier semestre, on trouve Delhi (plus de 35 000 postes), Bangalore (23 000) et Mumbai (10 000).