Le géant des télécommunications annonce la vente de 24 de ses centres de données américains à Equinix. Ce dernier envisage en effet de développer de nouveaux marchés en Colombie et aux États-Unis et d’accélérer sa conquête des marchés stratégiques et professionnels. La transaction, qui devrait être finalisée à la mi-2017, est évaluée à environ 3,6 Md$. Les 24 sites cédés par l’opérateur comprennent les données de 900 clients. Les employés rejoindront naturellement les équipes d’Equinix.

En se dotant de datacenters supplémentaires, Equinix se prépare à répondre aux futurs besoins des marchés verticaux. Cet achat lui permettra d’être à la tête de 175 centres de données, sur 43 marchés. Verizon prévoit, quant à lui, de recentrer son activité sur le réseau et de mettre de côté le traitement de données.