Le constructeur taiwanais mise sur cet énergique quadra pour faire rapidement décoller les ventes de ses produits « multitouch » en France.

Trois mois après avoir pris la tête du service marketing d’Acer, Fabrice Massin se retrouve déjà au cœur de la mêlée. Ça tombe bien, car cet ancien joueur de rugby n’aime pas rester sur le banc. En novembre dernier, il a profité qu’Acer soit élu Service client de l’année 2014 dans la catégorie Informatique  pour organiser une action dans l’iDTGV. Le but ? Faire découvrir PC et tablettes tactiles avant Noël. Puis il a lancé dans la foulée une vaste campagne d’affichage dans toute la France, accompagnée de publicités dans la presse, à la télé et sur les ondes.

Sony Boy. Jusqu’à sa nomination, en septembre dernier, la vie de Fabrice Massin se résumait à Sony : son premier Walkman sport « tout jaune », sa première Playstation, et, enfin, son premier boulot, puisqu’il se fait embaucher par la filiale française du groupe dès sa sortie de l’ESC Dijon, en 1999. Durant quinze ans, il gravit les échelons qui le conduisent du poste de chef de produits junior à la direction de la division IT (PC, tablettes, liseuses). Sa carrière décolle en 2004, quand il est nommé Business Manager pour l’Europe au Royaume-Uni sur la catégorie DVD. « En lançant de nouveaux produits dans 20 pays différents, j’ai compris que répondre aux besoins des consommateurs implique de comprendre chaque culture locale et de s’y adapter », confie le quadragénaire. Ce savoir-faire, il le met aujourd’hui au service d’Acer. Son défi : rattraper HP et Asus afin de conquérir la place de numéro un sur le marché français du tactile.

A.C.