Le réseau social de Mark Zuckerberg vient de lancer Workplace, le produit Facebook destiné aux entreprises. Initialement nommé Facebook at Work et développé en Europe, ce projet a été testé auprès de 1 000 sociétés durant un an et demi. Un délai extrêmement long, mais qui laisse imaginer un produit fini très poussé.

Bloqué dans de nombreuses entreprises, Facebook s’attaque ainsi à un gros marché tant au niveau de sa dimension que de la concurrence dont il fait l’objet. Si le réseau social dit surtout affronter de vieux process, il pourrait toutefois marcher sur les platebandes d’acteurs majeurs comme Slack, LinkedIn ou Salesforce. Dans les entreprises, ce sont aussi bien les responsables que les employés qui sont visés. Pour cela, Facebook a déployé tous les outils qui ont fait le succès de sa version grand public comme les appels vidéo, le tchat ou le stockage.