En deux ans, il est devenu l’un des meilleurs experts du traitement massif de données et de l’analyse comportementale des clients.

Les yeux rivés sur la Silicon Valley, il scrute les innovations touchant au big data. Depuis qu’il a créé Dataiku, sa société de conseil, ce normalien de 32 ans doit maîtriser toute la panoplie des technologies de traitement massif de données. Précisément pour faciliter leur adoption auprès de sa dizaine de clients, parmi lesquels Cdiscount, Fotolia ou le laboratoire pharmaceutique Stallergenes.

Trois références françaises. Ses galons d’expert, ce fin limier les a gagnés auprès de trois acteurs français du traitement massif de données. Il a ainsi dirigé pendant deux ans la R&D du moteur de recherche Exalead. Puis, chez Iscool, plate-forme de jeu social, il a analysé les raisons pour lesquelles les joueurs acceptent ou non de payer, en mesurant notamment l’influence des nouvelles fonctions d’un jeu ou celle des communautés.

Enfin, chez Criteo, spécialiste de la publicité en ligne, il est intervenu en tant que consultant auprès de la direction technique. Chaque fois, il a cumulé une approche théorique, faite de mathématique, de statistique et de logique, avec la maîtrise des technologies big data, et surtout une compréhension fine des métiers de ses clients.

Pour autant, Florian Douetteau se voit sans cesse confronté à une difficulté : “ Les entreprises ne savent pas par où commencer. Les technologies open source disponibles pour analyser l’information, nombreuses, disposent rarement des compétences pour les exploiter au quotidien. ” Un casse-tête, même pour un champion du big data.