Les systèmes embarqués pour automobile sont au centre de toutes les attentions dans l’industrie high-tech. Apple a développé sa version adaptée d’iOS pour auto et Texas Instruments se réoriente principalement dans les puces pour cette industrie. Les choses bougent aussi du côté des acteurs de l’open source avec, pour la première fois, la création d’un consortium français réunissant des industriels et des chercheurs.

Baptisé Freenivi, ce projet réunit le spécialiste en ingénierie Open Wide, ESG Automotive France, IRT SystemX, l’école Centrale de Nantes et l’Université Paris Diderot. Sa mission sera de développer une plateforme logicielle entièrement libre, dédiée à la conception des systèmes embarqués pour automobile.

Mettre les industriels à l’open source

Pour les porteurs de ce projet, « la tendance est forte et en particulier dans le multimédia ». S’ils reconnaissent que des briques de base existent dans l’univers de l’open source afin de créer des systèmes complexes pour l’automobile, en revanche, « aucune plateforme globale et cohérente directement utilisable pour des projets opérationnels n’est disponible ». C’est bien là tout l’enjeu de Freenivi, d’autant plus qu’à ce jour, les industriels ont tendance à se tourner vers des outils propriétaires qui les condamnent « à rester liés aux choix des éditeurs en termes de roadmap ».