Le géant d’internet vient d’annoncer Google Cloud SQL qui, comme son nom l’indique, est une base relationnelle disponible sur le cloud. Une base qui viendra notamment en soutien des applications tournant sur Apps Engine, la plate-forme de développement et d’hébergement de l’éditeur. Cloud SQL repose sur MySQL et présente des connecteurs Java (JDBC) et Python (DB-API).
Pour l’heure, la base hébergée est gratuite. Les prix seront communiqués ultérieurement par Google.