Google a racheté la start-up israélienne Velostrata proposant un service de migration facilitant le transfert des applications des datacenters des entreprises vers le cloud public.

A n’en pas douter Google a clairement envie d’accélérer sur le cloud. Alignant les références clients comme Twitter pour la partie stockage froid, Cloud Platform cherche maintenant à conquérir d’autres clients. Dans cette stratégie, la firme de Mountain View vient d’annoncer l’acquisition de la jeune pousse israélienne Velostrata.

Elle propose une plateforme adaptant les workload on premise pour les exécuter dans le cloud, en découplant les besoins en calcul et en stockage. La start-up souligne que sa solution réduit le temps de « plusieurs semaines » à « moins d’une heure » pour migrer des applications vers le cloud.

Lire la suite sur ConvergencIT