Afin d’amener les entreprises à passer par son cloud public pour déployer leurs bases de données, Google lance trois nouveaux produits. Le service de bases managées Cloud SQL (2ème génération), NoSQL Cloud Datastore et NoSQL Cloud Bigtable font désormais partie de l’offre cloud du géant de Mountain View.

La firme espère ainsi concurrencer Amazon, Microsoft et IBM, notamment avec son produit phare, le service Cloud SQL. Celui-ci permet de faire tourner une base de données entièrement gérée par ses soins. La 2ème génération proposée aujourd’hui s’avérerait plus rapide pour certaines tâches que le service Aurora d’Amazon. En parallèle, Google a simplifié le déploiement de Microsoft SQL Server via Google Compute Engine, en prenant en charge la gestion de la facturation des licences.