D’après plusieurs médias locaux, la SSII française spécialisée dans l’assistance technique a créé une filiale en Tunisie. Baptisée Help-Line Tunisia, elle est dirigée en direct par Bernard Lewis, directeur général du groupe.

Selon un délégué syndical, le démarrage opérationnel de cette nouvelle entité interviendra au dernier trimestre 2010, voire au premier trimestre 2011. A cette date, une cinquantaine d’emplois seront créés. La filiale proposerait des prestations de help desk (support téléphonique et back office) et de supervision de l’infrastructure.

La CGT y voit une menace pour les plus de 400 emplois en France intervenant sur ces métiers, sur un effectif total de 1 250 personnes. « Cette délocalisation permettrait une réduction de coûts que nous estimons à près de 50 % par rapport aux coûts d’exploitation en France. » Les clients de Help-Line évoluant dans la banque, l’hôtellerie, la restauration collective, l’agroalimentaire ou le luxe auraient incité le groupe à la création de cette filiale.