HP entame la nouvelle phase de sa stratégie cloud computing : faire converger toutes ses offres avec un point central d’administration et de sécurisation.

Lors de sa conférence annuelle HP Discover 2012, le Californien a levé le voile sur les derniers volets de sa stratégie cloud computing, baptisée Managed Cloud. Cette stratégie, qui avait été dévoilée en mars 2011 par Léo Apotheker, alors PDG, est aujourd’hui une réalité commerciale. HP est présent sur le cloud privé, sur l’infogérance avec HP Enterprise Services (ex-EDS) et désormais sur le cloud public depuis le lancement commercial de son offre concurrente de celle d’Amazon. L’Américain cherche maintenant à fédérer l’ensemble de ces modes de distribution de la puissance informatique en une vision unique. Vision dans laquelle le client HP va pouvoir naviguer en fonction de ses priorités et de ses contraintes (financières), oscillant entre infrastructures privées ou clouds publics.

Bill Veghte, directeur des opérations d’HP : « Notre approche offre le choix aux entreprises dans le modèle de livraison et la plate-forme. »