Le fabricant va ouvrir le code de son système d’exploitation mobile. Il envisage par ailleurs de relancer des tablettes WebOS.

WebOS n’est pas mort, WebOS bouge encore. HP vient d’annoncer que le système d’exploitation qu’il avait racheté en même temps que Palm allait devenir open source. Autrement dit, son code pourra être utilisé par tous les développeurs. HP indique toutefois qu’il prévoit de « continuer à être actif dans le développement et le support de WebOS » et estime que, en « combinant l’innovante plate-forme WebOS avec la puissance de développement de la communauté open source, il y a une opportunité d’améliorer de façon significative les applications et services de la prochaine génération de terminaux ».

Bientôt de nouvelles tablettes WebOS ?

Espérons que WebOS ne prenne pas le même chemin que Symbian, que Nokia avait fait passer en open source en 2010 avant de revenir sur sa décision. Aujourd’hui, l’OS est presque à l’agonie. HP fournira également Enyo, le framework de WebOS, aux développeurs de la communauté open source.

Mais cette annonce en cache peut-être une autre, plus étonnante. Dans une interview accordée au site américain Techcrunch, Meg Whitman, la nouvelle PDG de HP, affirme que sa société pourrait relancer la production de tablettes WebOS… mais pas avant 2013 ! D’ici là, le fabricant lancerait en 2012 une tablette Windows 8. Le retour de WebOS sur le devant de la scène dépendrait sans doute des ventes de celle-ci. En revanche, Meg Whitman n’a pas évoqué les smartphones WebOS, dont le sort semble scellé.