Plusieurs géants de l’IT (IBM, Cisco, Intel, Jujitsu, VMware) et de grandes institutions bancaires (JP Morgan Chase, Wells Fargo et une dizaine d’autres) ont décidé de se réunir autour de la fondation Linux afin de créer une alternative à la Blockchain, le système distribué qui sous-tend la monnaie virtuelle Bitcoin. Le nom de ce framework (libre) : Hyperledger. Plusieurs acteurs du secteur ont déjà investi ce terrain, comme IBM qui s’était associé à Digital Asset (fondé par un ancien dirigeant de JP Morgan) sur un projet Blockchain.

Avec Hyperledger, IBM prévoit de fournir des dizaines de milliers de lignes de code, ainsi que de la propriété intellectuelle. Le monde de la finance imagine créer un « grand livre » distribué, ouvert et alimenté en temps réel, qui pourrait changer leur mode de fonctionnement.