Cloud, Saas, Big Data… autant de technologies qui nécessitent des accès rapides aux données, et donc aux supports de stockage. Et la technologie Flash représente ce qu’il y a de mieux dans ce domaine. Les qualités de ces supports de stockage nouvelle génération sont nombreuses : aucune pièce mécanique (ce qui évite les risques de panne), un dégagement calorique minime (du fait d’une consommation électrique faible) enfin un encombrement minimal.

Conscient des apports de cette technologie dans les datacenters, IBM a annoncé investir 1 milliard de dollars dans la recherche et le développement autour de Flash. Un investissement qui profitera essentiellement aux serveurs, aux systèmes de stockages et au middleware.