Ça bouge du côté de l’e-mail. Google a ouvert le bal le mois dernier avec son prototype d’Inbox, une boîte de réception « intelligente » capable de prioriser les messages les plus importants en scrutant les habitudes de l’utilisateur. Quelques semaines plus tard, Microsoft a dégainé sa solution Clutter, réalisant les mêmes prouesses, et compatible avec Outlook. C’est maintenant au tour d’IBM de se lancer, avec Verse.

Lancée le 18 novembre en version bêta, son but est d’unifier tous les canaux de communication : e-mail, messagerie instantanée, conférence vidéo, flux d’activités… Ce mélange à lui seul devrait générer des gains de productivité et une collaboration plus étroite.

Mais IBM va plus loin. Verse embarque aussi des capacités analytiques. Les e-mails sont classés par priorité, de façon personnalisée. Pour cela, un algorithme analyse l’historique des interactions et l’ouverture des messages.

Priorisation des contacts

Compatible PC et tablette, Verse offre un tableau de bord unique permettant à l’utilisateur de visualiser en un coup d’œil ses tâches, ses rendez-vous, ses échéances. Le tout s’affiche dans un flux de type timeline, un peu comme sur les réseaux sociaux. Pour la partie collaboration, un écran montre les portraits des collègues et le canal de communication avec lequel on peut les contacter. De la même façon que pour les e-mails, un algorithme de notation permet de les classer selon leur historique, afin de gagner du temps.

Verse est le fruit de l’intégration de trois technologies IBM : la messagerie Notes, la messagerie instantanée et vidéo Lotus Sametime, et la solution de réseau social d’entreprise IBM Connections. Pour Bob Picciano, vice président IBM Information et Analytics, « la convergence de l’analytique, du cloud, des technologies sociales et mobiles a un impact profond sur nos vies personnelles, mais également sur la manière dont nous travaillons en tant que professionnels ». Verse est à la croisée de ces chemins.