Le géant américain annonce un plan d’investissement consacré à la recherche dans l’informatique quantique. Celui-ci s’élève à 50 M$ et s’étale sur 10 ans. Il sera mené en partenariat avec l’université de Delft (en Hollande) et l’institut TNO. Pour Intel, l’objectif est la mise au point d’une nouvelle génération de supercalculateur. Dotée de capacités étendues, cette machine sera en mesure de répondre aux besoins futurs, notamment en termes de traitement des données. Les applications évoquées par Intel sont larges, de l’analyse financière à la découverte de nouveaux médicaments. Le projet sera mené depuis le laboratoire QuTech. Intel y participera activement en fournissant des ressources d’ingénierie. Malgré de nombreuses contraintes technologiques, le groupe américain indique que le 1er ordinateur quantique pourrait voir le jour d’ici une douzaine d’années.