Après les annonces d’AMD, la riposte du fondeur n’a pas tardé : les nouvelles puces Core i9 seront commercialisées dès la fin du mois. En concurrence directe avec les tout derniers processeurs Threadripper d’AMD, elles présentent des fréquences plus faibles que celles de son rival : elles varient entre 2,6 GHz et 3,1 GHz selon le nombre de cœurs (de 12 à 18). Cette nouvelle génération de puces se distingue par la technologie Turbo Boost 3.0 intégrée, qui permet de pousser les performances au-delà de ce que propose AMD (jusqu’à 4,4 GHz, contre 4 GHz pour les Threadripper).

Par ailleurs, les i9 s’avèrent plus économes en énergie (165 W au maximum, contre 180 W du côté d’AMD). Les prix annoncés par Intel demeurent en revanche bien plus élevés que chez la concurrence : 999 $ HT pour le modèle d’entrée de gamme (7920X) et 1.999 $ HT pour le plus performant (7980XE).