Intel va verser 19,2 M$ au spécialiste français de la sécurité embarquée Inside Secure. Ce dernier délivre à Intel sa technologie de communication courte portée NFC depuis 2011. Et l’expert en semi-conducteurs souhaite aller plus loin en la matière pour ses futures gammes de produits sans-fil.

Dans ce contexte, Inside Secure cèdera Microread v5, sa puce de prochaine génération en cours de développement, et certains droits de propriété intellectuelle qui lui sont liés moyennant le paiement d’un contrat juteux.

Une licence mondiale

La firme française entend également étendre les droits de la licence accordée à Intel. Désormais, celle-ci sera mondiale et sans limitation de durée, ce qui aidera les deux entreprises à se positionner sur le marché.

Si plus aucune redevance ne sera à payer, Intel devra toutefois s’acquitter d’une contrepartie financière. Inside Secure restera, quant à elle, détentrice des droits de propriété intellectuelle.

Intel aurait aussi proposé à certains employés d’Inside Secure, basés en France et en Californie, de les rejoindre. Preuve, s’il en est, que le savoir-faire de l’entreprise française va jusqu’à séduire le leader des microprocesseurs. « Au cours des deux dernières années, nous avons été impressionnés par [sa] technologie, [ses] livrables et [son] professionnalisme », précise Aïcha Evans, vice-présidente d’Intel.

Inside Secure a été créée en 1997 par Jacek Kowalski, accompagné de cinq anciens ingénieurs de la défunte société Gemplus. En 2013, la compagnie a réalisé un chiffre d’affaires de 154,6 M$.