L’offre Iaas (Infrastructure As A Service) d’Interoute prend de l’envergure. Déjà très présent en Europe, le fournisseur de solutions de télécommunications a décidé de prendre ses quartiers en Asie, et plus particulièrement à Honk-Kong, pour y ouvrir un « datacenter virtuel » (VDC) comme il l’a déjà fait ailleurs.

Cette offre correspond en fait à un service automatisé avec facturation à l’usage ou à l’abonnement. Elle s’appuie sur le cœur du réseau fibre optique MPLS, le protocole de communication qui achemine différents types de trafics. Le VDC s’exécute dans un réseau privé virtuel, ce qui est censé garantir sa sécurité.

Interoute a donc désormais les moyens de renforcer sa présence en Asie, là où des compagnies comme Amazon, Orange ou Colt ont déjà déposé leur empreinte en proposant des services cloud.

Selon une étude Cisco réalisée en 2013, l’adoption du cloud sur la transformation IT est positive à 96 % en Asie, contre 82 % en Europe.