Traditionnellement, la chaîne logistique d’un réseau de points de vente diffère totalement de celle d’un site marchand. Pourtant, une stratégie cross-canal implique de marier les deux. Un défi.

Un acheteur sur le web qui, au moment de choisir son mode de livraison, trouve que son produit est actuellement disponible dans un point de vente à deux pas de chez lui, valide sa commande et va chercher le produit en magasin… voilà un scénario aujourd’hui banal et qui pourtant pose problème à de nombreux distributeurs. Ainsi, par exemple, Carrefour, qui a décidé d’externaliser chez Pixmania l’intégralité de ses ventes en ligne non alimentaires, ne peut proposer un tel service. D’autres, dont le système d’information est ancien, si ce n’est obsolète, peinent à échanger des données avec un système d’e-commerce plus moderne.

« Entre 2000 et 2010, la distribution s’est attachée à marier les nouveaux canaux avec son réseau de distribution, explique Frank Flipo, cofondateur et PDG de Pictime. De 2010 à 2020, elles vont connaître une vraie révolution avec le cross-commerce. La mobilité couplée au cloud computing, les exigences de temps réel et l’impact des réseaux sociaux sur les modes de consommation vont engendrer une vraie révolution dans la distribution. Les marques doivent offrir une expérience sans couture d’un canal à l’autre, le tout en temps réel. »

Frank Flipo, PDG de Pictime
« Les marques doivent offrir une expérience sans couture d’un canal à l’autre, le tout en temps réel »