Le spécialiste américain des solutions réseau a présenté les dernières évolutions de sa plateforme open source Contrail Networking, dédiée à la création de réseaux virtuels au sein de datacenters. La solution, qui supporte déjà les principaux hyperviseurs du marché, offre désormais des performances réseau accrues grâce à la prise en charge de systèmes de conteneurs, notamment Docker.

Elle peut aussi s’intégrer aux outils d’orchestration tels que Kubernetes. De plus, Juniper propose une version conteneurisée de son firewall SRX, qui intègre le service de sécurisation du contenu AppSecure, ainsi que la gestion unifiée des menaces.

Interconnecter les environnements pour réduire les coûts

Un nouveau service fait également son apparition : vCenter as an OpenStack compute. Celui-ci permet d’installer des machines virtuelles dans un environnement vCenter, tout en redirigeant les appels des API vers VMware. Ainsi, les clients peuvent conserver leurs environnements historiques et évitent de nouveaux investissements.

Cette nouvelle mouture de Contrail apporte par ailleurs de nombreuses fonctions de chaînage pour la virtualisation des fonctions réseau : association des services physiques et virtuels, IPv6, règles de trafic entre réseaux virtuels, etc. Elle offre aussi la possibilité de commuter les chaînes de services entre deux datacenters pour garantir la continuité en cas de panne.