L’Europe fait confiance à HP pour coordonner son CoCo Cloud (Cloud Confidentiel et Conforme). Derrière ce drôle de nom se cache un projet de très grande envergure, mené par la Commission européenne, visant à créer un cloud unique garantissant l’échange de données de façon sécurisée et confidentielle.

HP prendra en fait la tête d’un consortium réunissant des entités publiques (notamment le Conseil national italien de la recherche, l’Université d’Oslo et l’Imperial College de Londres) et privées (Atos, le cabinet d’avocats Bird&Bird pour les aspects juridiques, etc.), pour mener de bout en bout ce projet.

Le CoCo Cloud « permettra de surmonter les problèmes réglementaires et juridiques entre les pays de l’UE afin d’assurer que les données sensibles sont soigneusement contrôlées et protégées en permanence au moyen de solutions contextuelles. À mesure qu’augmente le niveau de confiance accordée au cloud, les utilisateurs accorderont également une confiance accrue aux services accessibles sur le cloud, ce qui, à terme, sera bénéfique pour l’économie numérique et pour la société au sens large », estime Jakub Boratynski, responsable de l’unité Trust & Security au sein de la direction générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies de la Commission européenne.