Le nouveau DSI de la collectivité a commencé sa carrière dans le privé il y a plus de 35 ans. Avant de se tourner, résolument, vers le secteur public dont il a _ ni par devenir un symbole du dynamisme et de l’innovation.

Il n’a pas le physique de Dany Boon, et c’est par choix — et pas par punition ! — que René-Yves Labranche s’est retrouvé DSI mutualisé de la communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et de la Ville de Dunkerque. Comme dans Bienvenue chez les Ch’tis, les premiers contacts météorologiques avec sa nouvelle région d’exercice de son métier de responsable informatique dans le public, ont été rudes. «_En revanche, les relations avec l’équipe ont été, de suite, faciles… Comme dans le _ lm, justement_», précise-t-il dans cette brasserie de la Gare du Nord, en partance pour une réunion de préparation du Coter-Numérique (club des DSI des grandes villes et départements).

Ville de Paris, Cergy, Chelles, Aulnay-Sous-Bois… Si René-Yves Labranche incarne, pour tous ceux qui le connaissent, l’archétype du DSI de grandes villes — et maintenant d’agglomérations, rien ne l’y prédisposait spécialement. Avec un diplôme de comptable en poche, puis une Miage, c’est vers le privé qu’il se tourne d’abord. «_J’ai travaillé plus d’une dizaine d’années dans différentes sociétés avant qu’un rachat qui tourne mal ne me fasse prendre conscience de la fragilité de certaines situations. J’ai pu me tourner vers le secteur public, avec l’envie de trouver des postes où je pourrai travailler sur le long terme », décrit-il. Ce sera le cas dès son passage au bureau de l’aide sociale à Paris, comme adjoint au chargé de mission informatique et télécom. Il devient ensuite le DSI de Cergy, et surtout, pendant plus de 13 ans, celui de la ville de Chelles et de l’agglomération Marne-Chantereine, où il va pouvoir démontrer son goût pour les projets tournés vers le mieux-être de la population d’une part, vers la consolidation de l’informatique d’autre part. «_Chelles n’est pas une ville riche, cela ne nous a pas empêchés de mener à bien de nombreux projets de dématérialisation dès 2006 et de disrupter dans la gestion de la relation usager en 2005 pour faciliter la vie des citoyens. Et ce, tout en travaillant sur l’opérationnel, avec par exemple la mise en place d’un PRA en 2006, et sur l’innovation en recevant les trophées de l’innovation en 2003 pour l’expérimentation des CPL dans les écoles de Chelles_». Moins disert sur son bref passage à Aulnay-Sous-Bois, René-Yves Labranche est bien plus prolixe sur son nouveau rôle à la CUD_: «_c’est peut-être ma dernière mission — il a fêté ses soixante ans ! Mais elle est très variée, avec des priorités bien établies_: gestion de la relation citoyen, dématérialisation, collaboratif et mobilité_». Les 61 personnes de son service se sont mises en ordre de marche sous son égide, et l’innovation est de la partie : «_Nous venons par exemple de déployer depuis septembre 2017 avec la start-up Hacktiv.org la plateforme du volontariat_: l’engagement citoyen à portée de clics. Il s’agit de la première plateforme d’engagement à la demande, qui propose à chaque citoyen de trouver la mission qui lui correspond, selon sa géolocalisation, ses centres d’intérêt et ses disponibilités_». D’autres développements sont programmés, par exemple avec Picto Access autour de l’information sur l’accessibilité des lieux publics. René-Yves Labranche est toujours sur la brèche, en témoigne son engagement associatif depuis des années au sein du Coter-Club, devenu Coter-Numérique, où il est responsable des groupes de travail. «_Je trouve fondamental ce partage entre professionnels du secteur des collectivités locales, a_ n que les initiatives des uns servent aux autres_». C’est pourquoi il s’est notamment chargé de développer le travail collaboratif et de créer des groupes sur les réseaux sociaux. En n’oubliant pas, comme toujours, d’utiliser les énergies pour favoriser la mise à disposition des nouvelles technologies aux citoyens. Dernière initiative en date, préparer un débat sur la blockchain pour un prochain congrès du Coter Numérique. Il y en aura forcément d’autres…

 

François Jeanne

 

RENÉ-YVES LABRANCHE

• DEPUIS 2016 DSI mutualisé de la ville de Dunkerque et de la CUD (Communauté Urbaine de Dunkerque)

• 2013-2016 DSI de la ville d’Aulnay-sous-Bois

• 2008 Master en management et intégration des TIC (formation continue)

• 2005-2013 DSI de l’agglomération Marne-Chantereine et de Chelles

• 2000-2005 DSI de la ville de Chelles

• 1997-2000 DSI de la ville de Cergy

• 1994-1997 Adjoint au chargé de mission informatique et télécom du centre d’action sociale de la Ville de Paris

• 1980-1994 Responsable informatique de plusieurs PME

• 1980 Miage

• 1979 DECS (comptabilité)