C’est le 9 décembre que sera officiellement lancée l’association Cloud Confidence, fondatrice de la certification éponyme.

Ce nouveau label, déjà décerné aux sociétés EasyVista et Oodrive, vise à garantir la qualité et la confiance des offres de cloud computing auprès des différents acteurs : prestataires, clients et autorités publiques.

« Nous nous sommes aperçus qu’il régnait un certain flou dans les multiples offres de cloud computing présentes sur le marché international. Les acteurs sont nombreux, les nouveautés et innovations dans ce domaine également. Du coup, la multitude d’argumentaires marketing trouble les DSI dans leurs décisions et ils ne savent plus quelles offres choisir et, surtout, si elles sont conformes ou non à leurs usages », explique Christophe Boitiaux, trésorier adjoint de l’association et membre de son conseil d’administration.
Une certification respectueuse de la législation européenne
Pour être certifiées « Cloud Confidence », les offres de cloud computing devront scrupuleusement respecter un cahier des charges en conformité avec la législation européenne sur la sécurité et la confidentialité des données personnelles et professionnelles.
L’association, qui regroupe aujourd’hui 15 organisations, est répartie en trois collèges : fournisseurs, utilisateurs et membres de l’écosystème. Ne souhaitant pas être juge et partie, elle a délégué à des organismes de certification tels que la société LSTI le soin de décerner le label.