Axelle Lemaire et Thierry Mandon, respectivement secrétaire d’État chargée du Numérique et secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont dévoilé les grandes lignes de France IA. Cette initiative bien nommée vise à doter la France d’un plan global pour développer le secteur de l’intelligence artificielle et rattraper son retard. Malgré plus de 200 start-up hexagonales consacrées à l’IA, le pays est en effet un peu à la traîne sur certains de ses voisins.

Afin d’y remédier, le gouvernement a mis en place une dizaine de groupes de travail réunissant chercheurs, grands groupes et start-up pour réfléchir aussi bien aux applications qu’aux implications de l’IA pour la société, l’emploi et les différents secteurs concernés. Devraient suivre la publication d’un livre blanc de l’institut de recherche en informatique et en automatique et la création de Serena Data Ventures, un fonds d’investissement dédié à l’IA.