Secu

L’antivirus gratuit d’Avast est maintenant accessible aux TPE

Par La rédaction, publié le 21 janvier 2013

Les entreprises françaises peuvent désormais installer de manière légale Avast! Free Antivirus, qui était jusqu’alors réservé aux particuliers.

Depuis aujourd’hui, 21 janvier, Avast a décidé d’offrir son antivirus gratuit, jusqu’alors réservé aux particuliers, également aux entreprises. Mais ce changement est uniquement valable en France. L’Hexagone est, en quelque sorte, le marché pilote pour cette nouvelle politique commerciale qui, si elle est concluante, sera étendue aux autres pays.

L’objectif de cette stratégie est de cibler les très petites entreprises, qui ne possèdent que quelques postes à sécuriser et qui n’ont pas besoin d’une console d’administration centralisée, comme le propose la gamme Entreprises d’Avast. « Les besoins informatiques des TPE sont très similaires à ceux des particuliers. D’ailleurs, ils s’équipent auprès des mêmes distributeurs. Il était donc logique d’étendre notre antivirus gratuit à cette population, pour les inciter à utiliser notre technologie », explique Vincent Steckler, PDG d’Avast Software.

Risque de cannibalisation

En réalité, les TPE pouvaient déjà s’équiper d’un logiciel Avast grand public, en achetant la version payante Avast! Internet Security. Disponible à partir de 39,99 euros, elle propose, en plus de la protection antivirale, les fonctions d’antispam, de pare-feu et de bac à sable (pour surfer sur le web dans une machine virtuelle). Certains clients de ce logiciel pourraient maintenant migrer vers la version gratuite. Mais l’éditeur pense que cette cannibalisation ne sera pas importante. Il table sur le fait que, parmi les plus de 2,5 millions de TPE françaises, il y aura plus de clients qui voudront passer de la version gratuite à la version payante que l’inverse.    

En tous les cas, cette nouvelle politique commerciale ne va certainement pas arranger Microsoft, qui était jusqu’alors le seul éditeur à proposer un antivirus gratuit pour les entreprises (Microsoft Security Essentials).    

Dans l'actualité