Samedi, Apple a annoncé qu’il enlevait AppGratis de l’AppStore. Une douche froide pour cette petite startup qui a déjà séduit plus de dix millions d’utilisateurs.

Dans son dernier numéro, publié le 11 avril 2013, 01 Business dresse le portrait de Simon Dawlat, le patron d’AppGratis, un service de découverte d’applications mobiles. Entre le jour du bouclage du numéro et celui auquel les abonnés l’ont reçu, Apple a décidé de supprimer par surprise l’appli de ce jeune entrepreneur, qui invitait chaque jour les possesseurs de Smartphones à télécharger gratuitement dans l’AppStore, pendant 24 heures, une application payante. Le succès d’AppGratis commençait sans doute à faire de l’ombre à la boutique en ligne d’Apple, qui interdit dans son règlement « les apps qui affichent d’autre apps pour les vendre ou en faire la promotion d’une manière similaire ou pouvant être confondue avec l’AppStore ». Un coup dur pour la start-up qui a dépassé le cap des dix millions d’utilisateurs dans le monde. En janvier dernier, cette petite société de 40 collaborateurs avait levé 10 millions d’euros auprès notamment d’Iris Capital, spécialiste du capital-risque dans l’économie digitale, et du fonds Orange/Publicis. Pour l’heure, les équipes de Simon Dawlat n’ont pas encore réagi officiellement.