Les infrastructures IT dédiées au cloud (serveurs, stockage et commutateurs Ethernet) vont surperformer l’industrie informatique en 2016, à en croire les projections du cabinet IDC. Celui-ci table, cette année, sur une croissance annuelle de 18,9 %, à près de 38,2 Md$. Ce chiffre est à comparer avec le déclin attendu de 4 % des infrastructures qui ne concernent pas le cloud, mais qui représentent 62,8 % du secteur.

Entre le cloud privé et public, le taux de progression est assez proche, avec 11,1 % de croissance attendu pour le premier (13,9 Md$), et 14,1 % d’évolution pour le second (24,4 Md$). Ce pas en avant vers le cloud est commun à toutes les régions, observe IDC, ce au moins pour une raison : les efforts entrepris par les prestataires cloud pour rendre leurs offres disponibles dans le plus de pays possible.

D’ici 5 ans, le cabinet anticipe une hausse annuelle de 12,5 % des dépenses en matériel dédié au cloud. Au point que le secteur devrait représenter quelque 60 Md$ à l’horizon 2020.