Le cloud est désormais un élément indispensable aux entreprises, si l’on en croit un sondage commandé récemment par Infosys sur le sujet.

Le cabinet de conseil, spécialiste de l’outsourcing, a mené l’enquête auprès de 300 décideurs en Australie, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il en ressort que, pour 81 % d’entre eux, ils utilisent déjà le cloud ou ont l’intention de le faire d’ici 2016. À 77 %, ils s’en servent dans plusieurs domaines (SaaS, PaaS et IaaS).

La qualité principale du cloud, pour ces mêmes décideurs, est sa souplesse : ils sont là aussi 77 % à la plébisciter. Les « avantages technologiques » du cloud – une formulation un peu vague – viennent ensuite, à 73 %. Les économies arrivent assez loin derrière, à 65 %.

Une vision globale du cloud

En matière de souhaits, les décideurs attendent du cloud qu’il permette, à l’avenir, d’utiliser plusieurs de ses fonctionnalités avec un seul compte sur lequel l’entreprise s’identifierait une fois pour toutes.

Ils sont 69 % à le vouloir, et la même proportion à espérer du cloud qu’il aide à repérer, diagnostiquer et éventuellement réparer des problèmes apparus dans son environnement.

Plus morcelés, les autres résultats font apparaître le fait que les entreprises veulent avoir une vision globale de leur environnement informatique. Aujourd’hui, elles recherchent principalement « un intégrateur fiable, capable de travailler sur ces pans d’écosystème cloud pour améliorer l’expérience utilisateur et introduire une plus grande simplicité opérationnelle », selon Infosys.