Pas de crise en vue pour les acteurs du cloud public. Selon IDC, en effet, ce marché générera un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars en 2012, et devrait atteindre 100 milliards de dollars en 2016. Soit une augmentation annuelle moyenne de 26,4% pour les quatre prochaines années. Les ventes les plus importantes se feront, comme aujourd’hui, dans les applications en ligne (Saas, Software as a service).

Les services de cloud public prendront une part importante dans le marché informatique global. Selon IDC, elles devraient représenter plus de 16% des revenus générés dans les domaines des applications, des logiciels d’infrastructures, des plates-formes applicatives, des serveurs et du stockage. Bref, le cloud public deviendra incontournable.