Les approches « Zero Trust » et un contrôle renforcé des identités sont au cœur des préoccupations des entreprises, de leur RSSI et de leur DSI, dans un monde pandémique où bien des salariés sont en télétravail et où les attaques cybercriminelles se font plus dévastatrices. Un thème qui est au cœur de notre discussion avec l’invité de la semaine d’IT For Business en partenariat avec InformatiqueNews : Nicolas Petroussenko directeur général d’Okta France.

Le confinement est de retour. Bien des salariés sont de nouveau placés en télétravail et c’est à nouveau l’heure du grand rush pour les DSI. Les entreprises ont cette fois l’expérience du premier confinement et sont en théorie mieux armées et mieux organisées pour orchestrer un maintien d’activité en cette délicate période qui a toutes les chances de s’éterniser quelques semaines voire quelques mois.

L’une des problématiques phares demeure la cybersécurité qui doit notamment reposer sur un contrôle renforcé des identités et des accès. Un thème qui est justement l’une des spécialités d’Okta, l’un des pionniers en la matière, qui figure tout en haut du Magic Quadrant du Gartner sur l’IAM. L’occasion tombe à point nommé pour faire le tour avec Nicolas Petroussenko directeur général d’Okta France de l’évolution des pratiques en matière de gestion des accès sans mots de passe et des atouts des nouvelles solutions basées sur le cloud pour appréhender les concepts de « Zero Trust ».

Cet entretien est aussi l’occasion pour Guy Hervier de commenter le marché IAM et de revenir sur les inquiétudes de plus en plus marquées des Français en matière de préservation et de sécurisation des données privées…