C’est un horizon sans nuages qui se dessine pour les cadres IT. Et pour cause, d’après une étude réalisée par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) auprès de 11 000 entreprises, leur recrutement devrait progresser en 2016 de 10 % par rapport à l’an passé. Entre 182 000 et 200 000 cadres IT devraient ainsi être recrutés cette année. Initiée en 2015, cette tendance à la hausse va se confirmer en 2017 avec 207 000 recrutements et 220 900 de plus en 2018.

Ces chiffres très prometteurs seraient, d’après l’Apec, le résultat d’une triple tendance positive : une croissance progressive, d’importants départs à la retraite et un retour de l’investissement productif. Une combinaison qui devrait ainsi permettre au secteur de retrouver ses niveaux d’avant crise.

Prime à la jeunesse

En toute logique, ce rebond se caractérise par des éléments liés à l’époque. Ce sont donc les cadres ayant entre 1 et 10 ans d’expérience qui sont les plus recherchés. Ils devraient représenter près de la moitié des recrutements en 2016. À cela s’ajoutent de 39 500 à 43 400 jeunes diplômés qui devraient trouver un poste d’ici la fin de l’année. Les seniors restent, quant à eux, en difficulté, certainement trop chers pour un marché qui se relève.  

Sans surprise, les services tirent l’ensemble du marché vers le haut avec une progression des recrutements de 11 % par rapport à 2015. Enfin, au niveau régional, c’est un quatuor Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Nord–Pas-de-Calais-Picardie et PACAC qui génère 75 % des embauches.