Selon un récent communiqué d’IDC, les revenus générés par le cloud public au niveau mondial pourraient s’élever à 195 Md$ en 2020. Le marché est particulièrement prolifique en Europe de l’Ouest, où les revenus pourraient atteindre 38,6 Md$ d’ici 4 ans (avec un taux de croissance annuel estimé à près de 21 %). Selon les analystes, le Royaume-Uni assurera près de 30 % du CA, suivi par l’Allemagne et la France.

Le marché est principalement porté par le SaaS, qui représentait l’an passé 67 % des revenus. Il devrait rester majoritaire en 2020, tandis que le PaaS et l’IaaS se développeront très rapidement en parallèle. En Europe de l’Ouest, les plus gros investisseurs sont le secteur de la production discrète, l’industrie de process et le secteur bancaire, qui constituent 36 % des revenus du cloud.