D’après les chiffres d’IDC, les outils de collaboration de type SaaS vont connaître une forte croissance dans l’Hexagone, de près de 13 % sur 5 ans. Alors que le marché français est aujourd’hui estimé à 508 M€ (solutions sur site et SaaS confondues), la part des logiciels cloud devrait dépasser les 80 % en 2021. À l’inverse, les solutions sur site devraient subir une baisse de 12,5 % chaque année sur cette même période.

Les solutions de messagerie représentent aujourd’hui plus d’un tiers des logiciels collaboratifs. Les outils de partage et de synchronisation constituent 20 % du secteur et devraient afficher la plus forte progression (+5 % en 2021). Suivent les applications de meeting (17 %), de réseaux sociaux professionnels (17 %) et de travail collaboratif (10 %), dont les proportions varieront peu. Tous modes d’utilisation confondus, Microsoft, Google et IBM constituent le trio de tête des éditeurs. Côté SaaS, IBM cède sa place à Dropbox dans le classement.